En bas!

Les alcalino-terreux

par Edith Gagné et Mélissa Fauteux



Le groupe II A, celui des métaux alcalino-terreux, contient 6 éléments: le béryllium, le magnésium, le calcium, le strontium, le baryum et le radium (radioactif). Comme les métaux du groupe I A, ils sont très électropositifs. Ce sont des métaux légers, mous, très réactifs.

Avec l'eau, ils donnent des bases solubles (magnésie hydratée, chaux éteinte, hydroxyde de baryum), de formule X(OH)2, où X représente un élément des alcalino-terreux.

Les éléments du groupe II A (Be, Mg, Ca, Sr, Ba, Ra) ne se trouvent jamais sous forme métallique libre dans la nature, car, comme les alcalins, ce sont des réducteurs très réactifs et ils réagissent aisément avec de nombreux non-métaux.

Tous les métaux alcalino-terreux peuvent se préparer par l'électrolyse de leurs halogénures fondus. Les alcalino-terreux sont plus durs que les alcalins. Lorsque leur numéro atomique augmente, ils sont de plus en plus mous. Ces éléments ont tendance à être cassants, mais ils peuvent subir une pression assez grande, sans se casser. Dans une même période, ils ont une charge nucléaire plus élevée que les alcalins et cela cause une diminution du volume de l'ion alcalino-terreux. Également, l'enthalpie d'hydratation* baisse pendant qu'augmentent les dimensions de l'ion. De plus, l'hydratation des ions de ce groupe émet beaucoup plus de chaleur que les ions alcalins. Ce phénomène est causé par l'augmentation de la charge ionique des alcalino-terreux. C'est l'enthalpie d'hydratation qui fait que le groupe IIA existe seulement à l'état d'oxydation +2 en solution aqueuse.

*Enthalpie : Grandeur thermodynamique égale à la somme de l'énergie interne et du produit de la pression par le volume. (Cette grandeur est surtout utilisée pour calculer l'énergie échangée lors d'un changement d'état ou d'une réaction chimique.) (Larousse 1990)

Bibliographie

MAHAN.H. Bruce. Chimie, Les métaux alcalino-terreux, Paris,1977, p.585 à 592.

CARATINI, Royer. La physique et la chimie, , Groupe 2A et 2B, Paris, 1985, p.136.

Recherche : Edith Gagné et Mélissa Fauteux, Centre Le Goéland, Sherbrooke, QC

CyberScol
Info

Page mise à jour : le 28 octobre 1996
© CyberScol